Reflets de l'Arc

"Reflets de l'Arc" est le journal paroissial des églises Notre-Dame de l'Arc, St André et St Jérôme. Édité tous les quinze jours, vous trouverez ici l’ensemble des publications au format électronique.


 

Reflets de l'Arc n°373

"Entre dans la joie de ton Seigneur !"
Une semaine de mission

Notre semaine missionnaire commencera le samedi 2 décembre (programme de la journée ci-joint).
Elle culminera par la célébration du 8 décembre, où nous nous retrouverons à la cathédrale d’Aix répondant à l’invitation de notre archevêque, Mgr. Dufour (cf. lettre pastorale ci-jointe).

Soutenus par 23 jeunes adultes de "l’école d’évangélisation" de Paray-le-Monial ainsi que par 18 séminaristes, nous irons plus particulièrement à la rencontre des très nombreux étudiants qui nous entourent.

Notre but : témoigner simplement de l’existence d’un Dieu qui nous aime personnellement : "Si tu savais le don de Dieu !".

Transmettre ce que l’on a reçu suscite toujours une grande joie. C’est pour cela, que nous vous invitons à prendre part à ce beau temps de mission. Aussi, n’hésitez pas à répondre aux différentes propositions et services qui vous seront adressés !

A bientôt.
L’équipe des prêtres.




Extraits de la lettre pastorale de monseigneur Christophe Dufour
http://www.catho-aixarles.fr/wp-content/uploads/2017/11/lettre-pastorale-de-mgr-dufour-2017-10-07.pdf

Reflets de l'Arc n°371

"Tout à Jésus par Marie"

(…) Consacrer notre diocèse au Cœur Immaculé de Marie, c’est l’offrir à Marie pour qu’elle le porte au Christ dans sa prière. Le cœur de Marie est si uni au cœur du Christ qu’il ne fait qu’un avec lui. Ainsi, être consacré au cœur de Marie, c’est être consacré au cœur du Christ. Etre consacré au cœur de Marie, c’est être uni à elle, offert à sa prière. Etre consacré au cœur de Marie, c’est être blotti en son cœur de Mère, débordant de tendresse, source de consolation. O Marie, prends-nous en ton cœur immaculé, embrasse-nous et prie pour nous, pour que nous soyons de fidèles compagnons de Jésus, disciples-missionnaires et témoins joyeux de sa Résurrection, au sein de communautés aimantes et fraternelles.

(…) Si j’ai souhaité que notre diocèse soit consacré à Marie, c’est parce que le Christ nous a donné sa mère. Parce que Marie est mère de l’Eglise, elle est mère de notre famille diocésaine et veille sur sa croissance ; elle enfante en nous le Christ et nous conduit dans l’Esprit-Saint pour que nous devenions disciples-missionnaires.

(…) Le vendredi 8 décembre prochain, en la fête de l’Immaculée Conception, fête patronale de notre diocèse, je célébrerai solennellement la consécration de notre Eglise diocésaine d’Aix et Arles au Cœur Immaculé de Marie. Le rendez-vous est fixé à 18h30 à la chapelle Notre-Dame de la Seds, pour une procession aux flambeaux qui nous mènera vers 19 heures à la cathédrale Saint-Sauveur.

Extraits de la lettre pastorale de Mgr. Dufour, 7 octobre 2017.
(texte complet sur le site du diocèse : http://www.catho-aixarles.fr/2017/10/lettre-pastorale-mgr-dufour-consecration/)

Reflets de l'Arc n°370

"La première en chemin..."

Dans quelques semaines, le vendredi 8 décembre, Mgr Dufour, consacrera le diocèse d’Aix-en-Provence à la Vierge Marie. Ce sera un temps fort pour notre Église et notre communauté paroissiale, à côté duquel nous risquerions de passer faute de préparation.

Pour que notre cœur soit prêt à vivre ce moment tout particulier, un chemin nous est proposé sur la paroisse.
Quatre rencontres (le jeudi soir de 20h30 à 22h00, à l’église Notre-Dame de l’Arc) autour de la Vierge Marie pour apprendre à mieux la connaître :
  - 9 Novembre, La Vierge Marie, Fille de Sion
  - 16 Novembre, La Vierge Marie, mère de Dieu
  - 23 Novembre, La Vierge Marie, femme consacrée
  - 30 Novembre, La Vierge Marie, femme missionnaire

Ces quatre soirées ouvriront un chemin qui se poursuivra avec la mission que nous vivrons début décembre (du 2 au 8), soutenus par l’École d’Evangélisation de Paray le Monial (ESM).

Mettons ces RDV dans nos agendas pour inscrire Marie et son fils Jésus au cœur de nos vies.

père Nathanaël Garric

Reflets de l'Arc n°369

Le samedi soir, la messe devient "la messe des Jeunes".

Cette initiative part d'un constat facile à faire : les adolescents désertent nos paroisses et leur célébration. Peut-être, pour le comprendre, faut-il prendre le temps de se mettre à leur place ?
Quand ils arrivent à l'église, ils sont dans le meilleur des cas accueillis par des enfants de l'âge de leur petit frère avec qui ils se disputent tous les jours. Ils entendent des chants très éloignés de leur sensibilité musicale et les personnes qui font des lectures ont souvent l'âge de leurs grands-parents. Dans la plupart des cas, ils retrouvent peu de jeunes de leur âge à la sortie de la messe.
Cette messe des jeunes veut avant tout permettre que le "choc culturel" soit moins grand pour un adolescent qui rentre dans une église. Retrouver des jeunes de son âge, être accueilli au début de la messe par des jeunes en service, voir ses amis s'engager dans la chorale ou pour une lecture, écouter une homélie qui aborde les questions qu'il se pose :  voilà autant de manière de mettre l'Eucharistie à la hauteur de nos adolescents.
La messe du Samedi soir sera donc animée par les jeunes tous les samedis de période scolaire. Bien évidemment, cette messe demeure ouverte à tous même s'il se pourrait que les plus âgés d'entre nous y vivent à leur tour un petit "choc culturel".

père Nathanël Garric


Plus d'articles...